Partagez

Un “Festival Photo La Gacilly”, le plus grand festival photographique en plein air d’Europe

Partagez

Initial LABO est fier de pouvoir mettre son expertise à contribution de la 18 ème édition du festival photo La Gacilly qui se tiendra du 1er juillet au 31 octobre.


Depuis 2015, Nos équipes travaillent en collaboration avec les photographes exposés afin de restituer pleinement leur univers photographique. 

Pour la deuxième année consécutive, nous nous associons à l’AFP afin de mettre en lumière deux photographes de l’Agence basés dans le Grand Nord. Ils ont été sélectionnés par Cyril Drouhet, commissaire du Festival et Pierre Fernandez, responsable des contenus multimédia à l’AFP.

Le festival La Gacilly, un festival engagé

Le festival photo La Gacilly est un festival en plein air, habillant de ses photographies exposées, les murs, les rues et les jardins de La Gacilly. L’espace public laisse alors place à un espace scénique, partagé et accessible à tous, gratuitement. Il offre aux visiteurs la possibilité de vivre une expérience immersive et déambulatoire au cœur d’une trentaine de galeries à ciel ouvert et en grand format.

C’est également un festival engagé mettant en avant les grands enjeux de la société.

Chaque année, le Festival développe 2 thématiques. L’une géographique, qui propose des focus sur la création contemporaine propre à un pays ou un continent comme par exemple l’Afrique sub-saharienne en 2017. L’autre, environnementale, qui zoome sur une problématique liée à la protection de l’environnement telle que la relation Homme – Animal. En abordant les grands sujets de société dans une approche artistique et esthétique, le Festival Photo La Gacilly fait écho aux préoccupations de chacun.

En effet, face à des modes de production socialement et écologiquement destructeurs, le Festival promeut un vivre-ensemble harmonieux et une ouverture à l’autre apaisée, un mode de vie épanouissant et un modèle économique vertueux.

Destination “Plein Nord”

Cette année, la photographie scandinave est mise à l’honneur avec les photographes venus du Danemark, de Suède, de Finlande, d’Islande ou encore de Norvège. “Plein Nord” rend compte des grands enjeux environnementaux de notre époque tel que le changement climatique provoquant la fonte des glaciers.

Vous pourrez y retrouver :

  • Sune Jonsson – Mémoires Suédoises
  • Pentti Sammallahti – Ici au loin
  • Tiina Itkonen – Entre ciel et glace
  • Ragnar Axelsson – L’homme et l’hiver
  • Tine Poppe – Variations végétales
  • Sanna Kannisto – Vol au-dessus d’un studio
  • Erik Johansson – En trompe-l’oeil
  • Helena Blomqvist – À la source des rêves
  • Jonas Bendiksen – Big Melt et Vesteraalen News
  • Jonathan Näckstrand – Acclimations
  • Olivier Morin – Sports givrés

Sports givrés” – Olivier Morin (France)

Qu’est-ce qui pousse un surfeur à pratiquer sa passion dans des eaux frôlant les 3°C, au milieu des fjords enneigés ? « Ils n’ont tout simplement pas le choix », raconte Olivier Morin, rédacteur en chef du département photo de l’AFP, anciennement basé à Stockholm et amoureux des pays scandinaves qu’il continue de documenter. « Pour les Norvégiens, qui représentent la majorité des individus que je photographie, ces températures extrêmes ne sont pas un problème : ils vivent avec toute l’année. »

Olivier Morin

Jonathan Näckstrand – Acclimation – (Suède)

Le Grand Nord, Jonathan Näckstrand l’a parcouru en long et en large. « Il n’y a qu’un seul endroit où je n’ai pas encore été : le Svalbard. » La plus septentrionale des terres de la Norvège manque à ce Suédois, photographe pour l’AFP basé à Stockholm. Mais en sillonnant les pays scandinaves, Näckstrand a appris à les connaître dans toutes leurs complexités. 

Jonathan Näckstrand

Engagé et collaborant avec de nombreux photographes soucieux d’enjeux humanitaires et environnementaux,
Initial LABO est ravi d’être partenaire du Festival Photo La Gacilly

bling
it up

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.