Stéphane Mahé - Somewhere (Éditions de Juillet)

35,00

LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 150€
PAIEMENTS SÉCURISÉS CRYPTAGE SSL
RETOURS SOUS 30 JOURS
CLICK & COLLECT DISPONIBLE

« Au détour de ses voyages, Stéphane Mahé a réalisé Somewhere, un ouvrage poétique retraçant une errance solitaire, entre rêves et réalité. Ouvrage poétique publié en 2018 aux Éditions de Juillet, se lit comme un carnet de bord onirique. Aux images mystérieuses, s’ajoute un texte, écrit par Arnaud Le Gouëfflec, romancier et scénariste de bande dessinée. Un récit rédigé à la première personne, évoquant l’errance et la solitude. Ensemble, la narration et les images emportent le lecteur dans un voyage étrange. Un périple que chacun est libre de vivre à sa façon, au rythme des clichés de Stéphane Mahé. »  Fisheye Magazine

 

 

C’est un lieu où le temps s’estompe. Un lieu où les contours physiques de la matière s’effacent. Y a-t-il une place pour la réalité dans ces images de Stéphane Mahé ? Non. Somewhere est un remarquable travail, presque spirituel, qui ouvre une fenêtre sur un ailleurs impalpable.

Un endroit inaccessible dont la photographie se fait l’écho, quelque part derrière la rétine de l’artiste, là où tout se joue. La perception d’abord, puis l’émotion, l’intention et enfin le geste. Stéphane Mahé veut “sentir la vie” qui l’entoure pour en “capter l’essence”.

Somewhere est une séquence d’images qui s’articulent comme une respiration fébrile. Le talent du photographe est d’avoir su amplifier l’intensité de ces moments d’existence qu’il glane modestement. Pour lui, la photographie est une épiphanie de l’être. Il ne se contente pas de montrer, il inspire. Somewhere est une errance irréelle, hors de l’espace et du temps. Stéphane Mahé photographie comme il aime se perdre, avec l’avidité de l’abandon.

Sa série de 37 photographies nous emporte dans des dédales de ruelles qui débouchent sur des rivages en cul-de-sac. La matière photographique y est triturée, malaxée, et la granulation devient langage. L’ouvrage comporte un texte original d’Arnaud Le Gouëfflec, comme une mise en abyme prolongeant notre égarement. (Editions de Juillet)

 

 

Qui est Stéphane Mahé ?

Membre fondateur de l’agence 360ouest spécialisée dans la photographie sphérique 360° et l’iphoneographie, il réalise de nombreuses expositions (Bretagne « Le vent nous portera », Apple Store Paris).

L’envie de s’orienter vers une photographie plus personnelle a donné naissance à une première collaboration avec les Éditions de Juillet et Arnaud Le Gouëfflec pour le livre Terminus Saint-Malo dans la collection Villes Mobiles puis avec la série Somewhere.

« On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre, mais avec ce papier collant qu’on déroule en rubans. Il a quelque chose du rouleau de pellicule. Stéphane Mahé attrape les silhouettes, pattes de mouche, poche les paysages et les plonge dans un liquide de sa composition : les êtres et les choses sont pris dans cette résine, instantanés, toujours vivants. À travers les photographies, ils brillent plus intensément, sauvés du ruissellement du temps. » Arnaud Le Gouëfflec

 

INFOS TECHNIQUES

le concept de la photographie